RESUME

 

Libéré du pouvoir de la porte et de ce royaume où ne règne qu'ombre et désespoir, le Roi sans âme franchit la frontière au côté de puissants et de terribles guerriers. Il ennoie les mers de drakkars commandés par les légendaires guerriers de l'Effroi, et les terrifiants Pirates Saardis et leurs rostres fait d'os et de chair. Il dépose sur les rivages des écus, des relents d'acier, et, des ombons ciselés d'ombres. Seuls quelques héros, rescapés de Sansva, mobilisent l'Alliance et se dressent sur leur chemin : Amengis le stratège, Jhij le fougueux, Milexancra la reine guerrière, Sabre l'assassin aux mille morts, Orme le Dieu arbre, Ange le messager et ces dangereux alliés : le Fossoyeur et le Roi damné. Alors que le Royaume d'Ilona est aux prises à un ennemi des plus redoutables, la terre des Dieux craquèle sous l'ambition du Dieu des Enfers. Il contemple la forteresse de Cagueroy où les courtines crénelées semblent disparaître derrière des colosses de feu, les ombons des Nibes, et, les armures céruléennes des guerriers de Rona. Il sourit, les regardant taper férocement sur leurs plastrons, les yeux rivés sur le pont. Mais ce tintinnabule s'estompe comme dévorés par les pas de milliers de Marulars escortés sur leurs flancs de Loups noirs montés par les Atrasses, et, des Kadrides aux bras multiples ferrés d'acier. Poignit de cette guerre, un espoir...infime...de trouver les quatre miroirs de Duridor et l'orion tatoué du Serpent de l'entremonde. Est-ce que les guerriers choisis par Ange réussiront à ressusciter le monde d'Attola et à sauver leur terre ? Mais est ce que cette prophétie soufflée dans le rêve du Roi des Dieux ne se révélera pas plus destructrice que l'ambition de ces deux rois de régner sur les deux mondes ?